Frères

roman de Kwame ALEXANDER

Dans la cour, je

                     DRIBBLE COMME UN DIEU

crois-moi, JB, tu vas en prendre plein les yeux.

Je vais direct MARQUER ce PANIER.

regarde bien où tu mets les pieds.

Je ne voudrais pas te voir

T

O

M

B

E

R.

Albin Michel, 2017, 248p. (Litt') ISBN 978-2-226-32850-2
Albin Michel, 2017, 248p. (Litt') ISBN 978-2-226-32850-2

Josh Bell et son frère jumeau Jordan sont les stars de leur équipe de basket ball. Ils ont de qui tenir : leur père est un ancien joueur international, qui a arrêté prématurément sa carrière mais qui demeure «Le Boss», une star aux Etats-Unis.

 

Les deux frères sont inséparables. Josh adore le rap et manie les mots comme personne pour évoquer les moments importants de sa vie. Mais c'est à Jordan qu'Alexia, la nouvelle venue au lycée, va s'intéresser. Jordan tombe amoureux et s'éloigne de son frère qui ne se fait pas à cet abandon soudain.

 

Alors qu'il reporte toute son énergie sur le sport, il prend conscience de l'état de santé inquiétant de son père.

(4e de couverture)

Mon avis :

Horace Silver ♪ Filthy McNasty ♫ ("L'histoire de mon blase" p.14)
Horace Silver ♪ Filthy McNasty ♫ ("L'histoire de mon blase" p.14)

Voilà un livre au style très original ! Josh, le narrateur, produit des textes scandés façon slam pour raconter ses matches de basket et l'effet produit donne du relief et de la vie aux scènes de manière saisissante. La partie récit est elle aussi mise en forme et poétisée, proposant de nombreuses rimes même si les vers sont libres. Les répliques des autres personnages sont signalées par l'italique. On peut être déstabilisé les premières pages, cependant on accroche très vite à ce procédé qui épouse parfaitement le sujet principal.

 

Le basket est donc le centre de la vie de Josh et de son frère Jordan (alias JB), l'un "réussissant les dunks comme personne" tandis que l'autre est "le dieu vivant des lancers francs". Dans la vie comme sur le terrain, les jumeaux sont à la fois complices et rivaux, et également admiratifs de leur père de qui ils tiennent leur passion et leur talent. Celui-ci est exigeant (tout comme la mère, directrice adjointe du lycée, pour les études!) mais tous trois passent d'excellents moments ensemble autour du panier.

 

Deux événements vont venir mettre "en miettes" la famille. Tout d'abord les garçons découvrent que leur père a "le genou du sauteur" autrement dit une tendinite rotulienne. Pourquoi a-t-il mis fin à sa carrière alors qu'il lui suffisait de se faire opérer? Y aurait-il un autre souci de santé qu'on leur cacherait?

D'autre part JB tombe amoureux de "la sublime fille aux Reebok roses", Alexia, et Josh se retrouve seul du jour au lendemain ("Ça fait tout drôle"). Lui qui partageait tout avec son frère se sent "vide" et son état d'esprit change peu à peu : de vainqueur il devient "hargneux", le "roi" est tombé de son piédestal... Alexia est "la fille qui m'a piqué mon frère", la tension monte et l'ambiance s'envenime, accentuées par l'état maladif du père.

 

Par un étrange phénomène de vase communicant (peut-être) propre à la gémellité, plus Josh sombre dans la déprime, plus Jordan prend son envol. Jusqu'à l'incident (l'acte manqué ? comme si son jumeau était un reflet de lui-même) causé par Josh ("Quand j'ai lancé le ballon à JB, je crois que j'étais fâché avec moi-même") puis le drame familial, obligeant tout le monde à exprimer clairement son ressenti aux autres. Une étape nécessaire dans l'acceptation de cette nouvelle situation, et qui n'empêchera pas de redevenir "deux frères, avec le feu sacré, comme autrefois" et qui seront "toujours là l'un pour l'autre".

Mai 2019


Retrouvez Takalirsa sur Facebook, Twitter, Babelio !

Anaïs vous conseille
Anaïs vous conseille
adaptation BD
adaptation BD