Fairy Quest

de Paul JENKINS (scénario) et Humberto RAMOS (illustrations)

Fairy Quest 1 : Les hors-la-loi

Variantes interdites. Collez au script !

Glénat, 2012, 47 p.
Glénat, 2012, 47 p.

Rien ne va plus à Bois-des-contes, le pays des contes dirigé par M. Grimm : le petit chaperon rouge est amie avec le loup, et elle modifie tout le temps le texte de l'histoire, notamment parce qu'elle ne veut pas que les bûcherons punissent son "sac-à-puces" ! 


Or la fillette n'est pas la seule à rêver de liberté... Le soir, ils sont plusieurs personnages de contes à se retrouver en secret pour partager ces émotions qui leur sont refusées. Dwiz le nain prétend même qu'il existe un pays où tous pourraient vivre sans raconter leurs histoires en boucle : le "Vrai-monde" !


C'est décidé : le chaperon rouge et le loup s'échappent de leur histoire ! Furieux, Grimm lance à leurs trousses la police de l'opinion, chargée de les passer au "vide-tête", la terrible machine qui lave le cerveau...

Mon avis :

J'ai avant tout choisi cette bande dessinée pour son thème : des personnages de contes qui se rebellent, quelle bonne idée ! Et quand le graphisme est aussi bon que le scénario, c'est un coup de cœur !

 

Très actuel, le style des illustrations est dynamique, avec des reliefs qui donnent l'impression que les personnages vont sortir des vignettes (de l'histoire, donc !). La typographie des phylactères varie en fonction de l'interlocuteur, et leur couleur aussi. La première planche montre une maman racontant Le petit chaperon rouge à son petit garçon, et on les retrouve en milieu d'album un peu désemparés car dans leur livre, l'histoire a déjà changé !

 

Tout au long de son aventure, Chap' (comme la surnomme Lou le loup qui ressemble plutôt à un bon gros chien quand il ne joue pas son rôle) rencontre d'autres personnages comme Peter Pan (que j'ai au début confondu avec Robin des Bois tant il a un look et un esprit rebelle !) et le sinistre capitaine Crochet qui n'a pas un mais les quatre membres croqués par le crocodile (il fait très peur)... Chap' croise également la pauvre Cendre Illon passée au terrible "vide-tête" et devenue aussi pathétique que dans la chanson de Téléphone ! Enfin, dans la maison en pain d'épice d'Hansel et Gretel, ce sont les enfants les psychopathes, pas la sorcière...

 

Bref les auteurs revisitent avec bonheur tous ces contes traditionnels qui ont bercé notre enfance ! Avec une mention spéciale pour Grimm (sans son frère) en auteur possessif et pointilleux, qui tel un réalisateur intolérant refuse toute modification à son script ! Ce premier volet se termine aux portes d'une Forêt Sombre guère engageante, y compris en compagnie d'un loup... Amateurs de féerie, passez votre chemin ! Pour les autres, pensez à regarder sous le lit avant d'éteindre...

Décembre 2014

Fairy Quest 2 : les parias

Glénat, 2015, 49 p.
Glénat, 2015, 49 p.


Chap' et Lou sont en fuite à travers la Forêt Sombre, poursuivis par Grimm et sa police de l'opinion.


Le lieu n'inspire pas du tout Lou : "Tout meurt trop vite ici". Comme de fait, les feuilles tombent déjà des arbres alors qu'on est au printemps, et la Belle-au-Bois-dormant ressemble à une petite vieille toute fripée...


Mais Chap' veut absolument trouver le cartographe Andersen qui vit dans les grottes sous la montagne : lui seul pourra lui indiquer le chemin de Vrai-Monde, le pays de la liberté...

Mon avis :

"Elle est zinzin", Ponce ! (p.10)
"Elle est zinzin", Ponce ! (p.10)

Un deuxième tome aussi bon que le premier, avec un graphisme actuel et dynamique, renforcé par un travail sublime au niveau des couleurs. Certains personnages ont même une teinte de phylactère distinctive (Lou, M. Turque le bras droit de Grimm, le second loup, etc.).

Le scénario allie humour, action et suspense pour notre plus grand plaisir. J'ai beaucoup aimé (Rai)Ponce en tueuse psychopathe, qui attaque avec ses cheveux ! Et surtout le passage avec le troll géant, où Grimm se trouve pris à son propre piège : "Je suis un troll et j'exige une obole [pour laisser les gens traverser le pont]. Je dois suivre mon script. M. Grimm l'exige" !..

Enfin, séquence émotion avec Andersen le cartographe lorsqu'il explique que "les histoires qui tombent dans l'oubli viennent sous la montagne pour terminer leur vie", et leurs personnages se statufient...

La fin se termine en plein suspense et annonce la découverte d'un nouveau territoire terrifiant : le comté d'Oz, royaume des sorcières polaires... Vivement la suite !

Août 2015

voir d'autres adaptations de contes célèbres
voir d'autres adaptations de contes célèbres

Retrouvez Takalirsa sur Facebook, Twitter, Babelio !

Michaël vous conseille
Michaël vous conseille
roman adulte
roman adulte