Duchesses rebelles tome 1 : l'intrépide cousine du roi

d'Anne-Marie DESPLAT-DUC

"J'ai eu envie de vous raconter des histoires vraies, celles de demoiselles ayant vécu au cours de ce fabuleux XVIIe siècle et qui ont eu des destins exceptionnels. Cette nouvelle série met en scène des duchesses qui ont été mêlées à la Fronde, cette révolte qui a failli coûter le trône au jeune Louis XIV. Elles ont toutes vécu à la cour de France. Elles étaient amies ou rivales... Mais à un moment ou un autre, elles ont décidé de sortir de l'ombre et de prendre leur destin en main."

Flammarion, 2016, 275 p. (Grand Format)
Flammarion, 2016, 275 p. (Grand Format)

Au temps de la jeunesse de Louis XIV, cinq duchesses, exilées parce qu'elles ont participé à la Fronde -révolte dirigée contre le pouvoir en place-, se réunissent pour échanger sur leur vie, leurs souvenirs.

 

Chacune décide de prendre la plume et d'écrire ses mémoires, afin que les héroïnes de la Fronde ne soient pas oubliées au profit des hommes ! Elles livrent ainsi leurs vies riches en rencontres et combats.

 

Voici le récit de la duchesse de Montpensier, fille du frère du roi Louis XIII, Monsieur le duc d'Orléans, et donc cousine du futur Louis XIV.

 

Texte : Service de presse

Mon avis :

La cour n'a pas attendu d'être à Versailles pour se livrer aux manigances !

La biographie de la jeune Anne-Marie d'Orléans débute à la fin du règne de Louis XIII, entre le château de Saint-Germain et le palais des Tuileries. Le décor et l'époque sont donc légèrement différents des habituels récits sur le Grand Siècle. Cependant, le quotidien de la jeune fille ne diffère guère, entre divertissements royaux et rumeurs de cour, rencontres superficielles et naïves déceptions. Les personnages qui gravitent dans sa vie sont nombreux - on s'y perd d'ailleurs parfois!

Ce qui captive avant tout, c'est la personnalité forte et indépendante de l'héroïne. Sa position est d'emblée "des plus inconfortables" : en tant que frère du roi, le père d'Anne-Marie a des prérogatives sur le trône de France ; or, sa fille se sent proche de la reine puis du dauphin... Tiraillée entre les deux camps, elle sera d'ailleurs toujours un peu en marge de la famille royale (ce qui l'agace profondément). Le roman tourne beaucoup autour du choix de son époux, dans un monde où mariage rime avec alliance politique... Le roi d'Espagne, le prince de Galles, l'empereur du Saint-Empire ? Anne-Marie n'est en réalité qu'un "pion dans l'échiquier politique" ! Elle soupçonne même son père d'empêcher toute union afin de garder mainmise sur la fortune qu'elle a héritée de sa mère... Et la Régence n'arrange rien : à ses yeux, Mazarin ne vaut pas mieux que Richelieu ! C'est d'ailleurs pour le chasser que certains se révolteront : c'est le fameux épisode de la Fronde annoncé en introduction. Un thème original, qui n'est dans un premier temps qu'une trame de fond pour ensuite gagner en ampleur avec l'implication grandissante d'Anne-Marie. Du coup on se sent à la fois en terrain familier tout en adoptant un angle différent... et enrichissant ! Car l'auteur nous donne envie d'en apprendre plus (et hop, un petit tour sur internet) concernant cette femme qui n'a pas eu la vie facile, enviée pour son rang et sa fortune tout en étant prisonnière de ceux-ci. Et qui a bel et bien écrit des mémoires !

On attend avec curiosité le récit des autres duchesses !

Mai 2016

voir la sélection sur Versailles
voir la sélection sur Versailles

Tome 2 : La dangereuse amie de la reine

Vous êtes une Rohan, ne l'oubliez jamais.

Flammarion jeunesse, 2017, 321 p.
Flammarion jeunesse, 2017, 321 p.

 

Marie-Aimée de Rohan est la descendante de l'une des plus anciennes familles de la noblesse française.

 

D'abord demoiselle de compagnie de la princesse Elisabeth, sœur de Louis XIII, elle devient dame d'honneur de la reine Anne, l'infante d'Espagne que Louis XIII épouse tandis qu'Elisabeth, mariée au roi d'Espagne, part s'installer à sa nouvelle cour.

 

Grâce à son caractère enjoué et à l'influence de son mari, Marie-Aimée ne tarde pas à devenir proche de la reine Anne, et se voit confiée de plus en plus de responsabilités. Cependant son rôle ne s'arrête pas là : Marie-Aimée manigance également en coulisse dans l'intérêt de la reine, celle-ci n'ayant pas les faveurs de sa nouvelle "famille"...

Mon avis :

J'ai lu des dizaines de romans sur la cour des rois de France et malgré cela, Anne-Marie Desplat-Duc réussit toujours à me passionner ! Avec cette série, elle met en lumière des personnages historiques moins connus que les monarques, mais qui les fréquentaient : ainsi, on est à la fois en terrain connu (Louis XIII, sa mère Marie de Médicis, le cardinal de Richelieu...) et en même temps on aborde la période d'un point de vue complètement nouveau.

Marie-Aimée est une jeune femme qui a tout pour elle, renommée ("le nom de Rohan ouvrait bien des portes"), beauté et caractère ("L'esprit est la denrée la plus rare et la plus recherchée à la cour"). Ambitieuse, elle a la chance de faire deux beaux mariages (selon les critères de l'époque), qui lui apportent à la fois satisfaction personnelle et statut à la cour : "Rien ne pourrait arrêter notre ascension", "nous serons bientôt au sommet de l'Etat". Et elle va en effet être amenée à participer activement aux intrigues de la cour : son destin et celui de la reine Anne, qui au fil des années devient "une amie, une sœur", sont "étroitement liés".

Et c'est bien là la seconde originalité du roman : il nous plonge avec délectation dans les histoires de cœur du couple royal, indissociables de "l'échiquier politique". Il s'agit d'abord de rapprocher charnellement Louis XIII et Anne, celle-ci déplorant le caractère trop peu entreprenant de son époux. Le couple saura-t-il donner un héritier au pays ? Car Gaston d'Orléans, le jeune frère du roi, est un grand séducteur qui risque de prendre les devants ! Et c'est le fils préféré de la reine mère qui a bien du mal à laisser le pouvoir à sa bru... secondée en cela par Richelieu, le ministre autoritaire et indétrônable ! Ainsi, Marie-Aimée se retrouve à jouer à l'espionne et à fomenter des complots afin d'évincer l'un ou "jouer un bon tour" à l'autre, ce qu'elle considère comme "grisant", "exaltant" !

L'entreprise n'est bien sûr pas sans risque : en fonction de la popularité d'Anne, des alliances et des dénonciations, Marie-Aimée est tour à tour chassée puis réhabilitée à la cour du Louvre (le château royal de l'époque, Versailles n'étant qu'un "pavillon de chasse"), craignant même pour sa vie. Elle sera amenée à "fuir en secret" plusieurs fois, nous entraînant aux quatre coins du pays et même à l'étranger. A la disparition de Richelieu, son goût du complot ("moyen divertissant de s'occuper") se déporte sur Mazarin, animé du même "désir de puissance", tandis qu'apparaît le futur Louis XIV, pour l'instant enfant roi de cinq ans.

Ainsi la vie mouvementée de Marie-Aimée donne une histoire palpitante, riche en rebondissements, qui captive jusqu'au drame final. De plus l'auteur emploie une écriture soignée et égrenée d'expressions d'époque qui fait qu'on s'y croirait ! C'est donc avec regret qu'on la quitte dans son château de Dompierre : "Nous avons partagé tant d'aventures... de joies, de peines" !

Mai 2017

voir la rubrique Histoire
voir la rubrique Histoire

Retrouvez Takalirsa sur Facebook, Twitter, Babelio !

Anaïs vous conseille
Anaïs vous conseille
roman adulte
roman adulte