Dis au revoir à ton poisson rouge !

de Pascal RUTER

Mieux vaut perdre sa dignité que son humour.

Didier jeunesse, 2018, 243 p.
Didier jeunesse, 2018, 243 p.

Andréas rêverait de passer les vacances entières perché sur son skate à tenter des twists, mais ses parents ont d'autres plans pour lui : direction l'aéroport d'Orly pour accueillir sa nouvelle correspondante anglaise.

 

A peine a-t-il fait connaissance avec Mary, que ses parents disparaissent mystérieusement ! Sont-ils morts dans le crash de cet avion en partance pour le Brésil dont on parle dans les médias ? Andréas, malgré son sens de l'humour, est désespéré.

 

Mais Mary, qui semble avoir des ressources hors du commun, l'aide à enquêter. Andréas peut dire au revoir à son poisson rouge, parce qu'un vol à destination de Rio les attend !

 

(Texte : service de presse)

Mon avis :

#Saphir
#Saphir

Une cavale à travers le monde pleine d'humour !

L'aventure dans laquelle Andréas et Mary se trouvent embarqués est si incroyable qu'on s'attend à la fin à ce que tout ça ne soit qu'un rêve ou sorti tout droit de l'imagination de l'adolescent (mais non)! Celui-ci se retrouve à piloter un avion, conduire une moto, pénétrer dans un bunker, affronter des hommes armés, survivre dans la jungle, et j'en passe ! Quant à sa correspondante anglaise, c'est une "overkilleuse" aussi à l'aise avec un ordinateur qu'un revolver, dotée d'une mémoire photographique ("une alien de la mémoire") qui lui permet de faire (trop) facilement des liens entre les informations : "un seul mot suffit" à débloquer les énigmes. Son copain en ligne, un mystérieux geek prénommé Sid, lui fournit à distance toutes les données nécessaires et pirate pour elle billets d'avion, argent et passeports. Sur place, une certaine Evangelista ainsi que Camilla l'ex baby-sitter d'Andréas, surgissent toujours de manière appropriée pour sortir le jeune duo de l'embarras.

 

Rien de très crédible donc, mais cela fonctionne ! Notamment parce que les scènes d'action qui s'enchaînent sont très drôles. J'ai beaucoup aimé l'épisode avec la tribu indienne dans la forêt amazonienne et aussi le fait que Mary, narcoleptique, tombe toujours de sommeil au mauvais moment ! Ces deux-là se taquinent sans arrêt mais on sent une admiration mutuelle et surtout des sentiments naissants. Tous deux sont très attachants. Mary parce que, derrière ses airs assurés, c'est une orpheline traumatisée par le souvenir de l'accident qui a tué sa mère (mais qu'est devenu son père ?). Andréas, complexé par son poids, devient aérien sur sa planche de skate - un atout qui le met en valeur au cours de ses péripéties. Solitaire parce que ses parents, d'éminents scientifiques "à l'Institut Pasteur. Ils cherchent et testent de nouveaux vaccins", ne sont pas souvent présents, il n'a jamais connu sa sœur, (soi-disant) morte avant sa naissance. Cette aventure lève d'ailleurs le voile sur de nombreuses interrogations personnelles des deux héros.

Un récit sans aucun répit autour d'adolescents sympathiques !

Août 2018

Du même auteur


Retrouvez Takalirsa sur Facebook, Twitter, Babelio !

Michaël vous conseille
Michaël vous conseille
roman adulte
roman adulte