Deux sœurs au collège

roman de Paul BEAUPERE, illustré par Marygribouille

1. Plus un mot !

Auzou, 2018, 86 p.
Auzou, 2018, 86 p.

 

Mia a 11 ans, elle entre en 6e, et ses parents viennent tout juste de se séparer. Avec Nour, sa grande sœur de 14 ans, elle vit désormais une semaine sur deux avec son père puis sa mère. Pour compliquer le tout, Nour a visiblement décidé de ne plus parler, ni à ses parents, ni en classe, ni même à sa sœur !

Avec l'aide de ses amis, d'une boulangère au grand cœur et d'un garçon charmé par sa grande sœur, Mia va alors tout tenter pour retrouver la voix de Nour.

 

(4e de couverture)

Mon avis :

Malgré le sujet (le divorce), le roman est pétillant... à l'image de son héroïne!

Pas facile la rentrée au collège... surtout lorsqu'elle coïncide avec la mise en place d'une garde alternée! Chaque vendredi, c'est une "journée étrange qui commence chez papa et se finit chez maman, à moins que ce ne soit le contraire", et Mia et sa sœur Nour sont à la fois "tristes de quitter l'un mais super contentes de retrouver l'autre"... Papa est resté dans l'ancien logement, mais maman a déménagé dans un appartement plus petit, moins pratique, moins joli. Alors il faut faire avec cette nouvelle situation, cette nouvelle vie, cette vie partagée... Et cette sœur devenue muette qui impose à tous "un silence fatigant, épuisant".

 

Les deux sœurs sont touchantes, Nour par ce chagrin qui l'étouffe, Mia parce qu'elle se bat pour garder le sourire et rester optimiste : "Même si je ne suis pas devenue muette, pour moi aussi c'est difficile cette situation". Avec ses copains et ses copines, elle va mettre en place plusieurs stratagèmes pour que son aînée retrouve l'usage de la parole, tout en espérant secrètement que ses parents se réconcilient ("Quand ils étaient encore ensemble, papa et maman passaient leur temps à se disputer. Séparés, les voilà qui sans arrêt s'inquiètent l'un pour l'autre"). Si Mia passe par des moments de découragement ("J'en peux plus de faire celle qui est toujours heureuse"), ils ne durent jamais longtemps car c'est une fillette pleine de vie! Le livre lui-même est très coloré et joliment illustré.

Si la fin de l'épisode ne résout pas tous les problèmes, il se conclut sur une note positive: "Dans ce déménagement, il y aura quand même eu de bonnes choses", et les deux sœurs sont désormais prêtes à affronter la suite!

Septembre 2019

voir aussi "Coupée en deux" de Charlotte Erlih
voir aussi "Coupée en deux" de Charlotte Erlih

 

Un 2e conseil lecture pour 1 clic de plus !


Retrouvez Takalirsa sur Facebook, Twitter, Babelio !

Anaïs vous conseille
Anaïs vous conseille
roman adulte
roman adulte