D'un combat à l'autre : Les filles de Pierre et Marie Curie

Béatrice NICODEME

Quand on sait ce qu'on veut, et que ce qu'on veut est bien, on finit toujours par l'obtenir. La volonté et la constance sont beaucoup plus efficaces que les cris.

Nathan, 2014, 157 p. (Un regard sur...)
Nathan, 2014, 157 p. (Un regard sur...)

Septembre 1914, la France entre en guerre.

 

Marie Curie, qui vient d'ouvrir son Institut du radium à Paris, veut utiliser les rayons X pour faciliter le travail des chirurgiens auprès des blessés en localisant les balles et les éclats d'obus, ou en repérant les fractures.

 

Après bien des démarches, les "Petites Curie", ces voitures équipées du matériel nécessaire, sont prêtes à partir au front. Mais il faut expliquer le fonctionnement des appareils, convaincre les médecins... Marie propose donc à sa fille aînée, Irène, de lui servir d'assistante.

 

Et la petite Eve, qui n'a que dix ans, comment pourrait-elle bien participer à l'effort de guerre ?

Mon avis :

Qu'elles sont différentes, les deux filles Curie ! Si Irène, dix-sept ans, suit les traces scientifiques de ses parents ("J'aime travailler, calculer, chercher..."), Eve, dix ans, exècre les maths : "Si je ne trouve pas tout de suite un autre sujet de conversation, le déjeuner va se terminer par un calcul de dérivées..." ! Plutôt distraite et rêveuse, musicienne, elle se considère comme "le vilain petit canard de la famille"... Et se sent exclue de cette complicité qui lie sa mère et sa sœur, surtout depuis le projet des "petites Curie" ! Elle doit continuer à se rendre chaque jour au collège... "A quoi ça sert de bien travailler à l'école quand les hommes vont se faire tuer au loin ?", se désespère-t-elle. Heureusement Eve finira par se trouver un rôle valorisant, bien plus d'ailleurs qu'elle ne l'imaginait au départ.

 

De son côté, Irène doit se battre pour faire fonctionner le projet de sa mère sur le terrain. Car les médecins sont souvent sceptiques... Et avec tous ces blessés qui affluent sans cesse, la jeune fille côtoie l'horreur au quotidien. Heureusement l'utilisation des rayons X sauve plus d'un soldat, apportant un peu de réconfort au milieu de ces journées harassantes : "Quelque folie qu'entreprenne l'homme, il restera toujours la nature et la science". Au final ces deux sœurs que tout oppose feront un magnifique travail d'équipe, l'une apportant les soins physiques et l'autre, le soutien moral - deux éléments "aussi importants l'un que l'autre".

 

Le récit, notamment à travers les souvenirs évoqués, apporte également tout plein de petits détails sur la famille Curie, y compris avant la mort de Pierre. L'auteur complète ces informations après le roman en ajoutant quelques dates ainsi que des précisions sur le radium, et en indiquant ce que sont devenues Irène et Eve par la suite.

Ce livre est un très bon complément à la biographie Marie Curie : non au découragement !

Octobre 2016


Retrouvez Takalirsa sur Facebook, Twitter, Babelio !

Anaïs vous conseille
Anaïs vous conseille
thriller adulte
thriller adulte