Coup de talon

de Sylvie DESHORS

J'ai les nerfs à vif. Si nous, les filles, on ne peut plus être nous-mêmes sans risquer notre peau, c'est trop injuste.

Talents Hauts, 2013, 95 p. (Ego)
Talents Hauts, 2013, 95 p. (Ego)

Laure et Lucie. La blonde et la brune. La brindille et le galet. Elles n'ont que treize mois d'écart mais tout sépare les deux sœurs. A part leur passion pour la natation.


Mais depuis qu'elle a été agressée dans le métro, Laure refuse de retourner à la piscine. Elle a d'ailleurs tellement changé que Lucie ne la reconnaît plus : elle qui était si coquette porte désormais des vêtements informes et les cheveux gras. Elle qui était si sociable, se replie complètement sur elle-même.


Alors Lucie regrette d'avoir juré de ne rien dire... Que peut-elle faire pour aider Laure à oublier les mots et les gestes odieux que ces garçons lui ont fait subir ?

Mon avis :

Racontée du point de vue de Lucie, l'histoire insiste avant tout sur le sentiment d'impuissance de la "petite" sœur face à la détresse de la "grande". Si elle comprend le refus de Laure de porter plainte, Lucie n'accepte pas le refus de celle-ci d'évoquer le sujet, sinon avec les parents, du moins avec elle ou avec ses amies. Et elle a raison : la situation est trop grave pour être prise à la légère.

En réalité on ne sait pas exactement ce qui s'est passé... Des propos sexistes : "Trop bonne, la blonde", "Traînée", qui font dire à Laure que c'est à cause de son allure que ses agresseurs s'en sont pris à elle. Des attouchements aussi : "Ils ont passé les mains sous ma jupe", ce qui lui fait abandonner toute tenue jugée féminine. On n'en apprendra pas plus dans ce livre tout en pudeur, où l'héroïne culpabilise alors que c'est elle la victime. Et le fait qu'aucun des témoins ne soit intervenu n'arrange pas les choses...

Les propos tenus par Lucie semblent d'ailleurs un peu candides au regard de la gravité du thème. Le style manque un peu de dureté, même si on comprend bien qu'il est sensé représenter l'incompréhension de la petite sœur.

C'est d'ailleurs l'amour de Lucie qui sortira Laure de la déprime : secondée par son meilleur ami Timéo, la jeune fille cherche par tous les moyens à régler le problème sans trahir sa promesse. Et c'est par le dialogue, la tendresse et l'amitié que tout finira bien.

Juin 2015

voir d'autres livres sur les droits de la femme
voir d'autres livres sur les droits de la femme

Retrouvez Takalirsa sur Facebook, Twitter, Babelio !

Anaïs vous conseille (BD)
Anaïs vous conseille (BD)
livre adulte
livre adulte