Claudine à l'école

de Lucie DURBIANO, d'après l'oeuvre de COLETTE

BD adulte

Gallimard, 2018, 115 p.
Gallimard, 2018, 115 p.

Dans l'école de jeunes filles du village, l'année qui débute doit se conclure avec les épreuves du brevet.

 

Mais les études ennuient profondément Claudine qui préfère jouer des tours à ses camarades et se mêler des affaires des grandes personnes. Du haut de ses quinze ans, cette jeune fille vive, un brin effrontée, déstabilise le petit monde qui l'entoure.

 

Si certains hommes commencent à la courtiser franchement, elle, de son côté, s'éprend de la nouvelle institutrice

 

(Texte : alouett pour Babelio)

Mon avis :

Séquence nostalgie avec cette adaptation BD du roman de Colette que ma mère m'avait fait lire quand j'étais adolescente.

Claudine y est beaucoup plus chipie que dans mon souvenir! Paresseuse, elle n'exploite pas pleinement ses possibilités, en faisant juste assez pour faire plaisir à son père qui "s'enferme du matin au soir dans son atelier". Il faut dire que dans cette petite école de village les ambitions ne sont guère élevées, la plupart des jeunes filles préférant se consacrer aux potins sentimentaux. Et il y a de quoi faire entre les institutrices -  l'autoritaire Mlle Sergent, la belle et fragile Aimée - et leurs homologues masculins... et célibataires. Mlle Aimée fait tourner les cœurs, y compris celui de Claudine.

 

Voilà bien une thématique osée pour l'époque : l'homosexualité féminine. "Que vous êtes mignonne !", s'exclame la jeune fille qui prend prétexte de cours particuliers d'anglais pour s'abandonner à son enseignante. Sentiments que sa camarade Anaïs confirme en remarquant : "Ce n'est pas d'elle que tu serais jalouse, alors, c'est de lui..." Finalement Mlle Aimée cédera à sa supérieure, ce qui causera un sacré scandale : "Vous êtes deux garces !". Claudine elle-même attire la convoitise de ces messieurs, notamment le médecin du village, par son joli visage entouré de boucles et son tempérament de feu ("Tu as les yeux pleins de vice"). Cela ne l'empêchera pas de connaître son premier chagrin d'amour... ce qui la rend encore plus insolente voire méchante, notamment envers la petite Luce.

 

L'album se termine avec la fin de l'année scolaire et le passage du brevet. On quitte une Claudine somme toute plus sereine, prête à démarrer une nouvelle vie à Paris. Elle nous aura fait passer un sympathique moment de lecture au sein d'un groupe d'adolescentes dont les préoccupations, déjà modernes, n'ont guère évolué depuis ! J'ai beaucoup apprécié les couleurs, vives et tranchées, qui associent parfaitement cette alliance de rétro et d'actuel. Les images pleine page de fin de chapitre sont particulièrement réussies ! C'est avec plaisir que je lirais une suite éventuelle.

Septembre 2018

livres adultes
livres adultes

Retrouvez Takalirsa sur Facebook, Twitter, Babelio !

Michaël vous conseille
Michaël vous conseille
roman adulte
roman adulte