Cléopâtre, fille du Nil : Journal d'une princesse égyptienne, 57-55 avant J.-C.

Kristiana GREGORY

Je crois qu'être une princesse consiste en grande partie à jouer la comédie.

Gallimard jeunesse, 2016, 172 p. (folio junior)
Gallimard jeunesse, 2016, 172 p. (folio junior)

 

La jeune Cléopâtre, douze ans, est la fille du roi d'Egypte Ptolémée XII.

 

Depuis quelque temps, un complot se prépare : déjà deux fois que l'on cherche à tuer le pharaon! Cléopâtre est persuadée que sa sœur aînée, Tryphaéna, n'y est pas étrangère : elle rêve de monter sur le trône. Pour autant, la jeune fille est persuadée qu'elle-même ferait une meilleure reine!

 

Pour sauver sa vie, Ptolémée décide de s'enfuir. Il quitte donc Alexandrie avec Cléopâtre, direction Rome où il compte demander l'aide de Jules César et ses soldats pour débarrasser le royaume de ses traîtres...

Mon avis :

Dans cette biographie ultra documentée, on découvre une jeune Cléopâtre qui a déjà bien du tempérament ! Appréciant sa liberté, elle aime "se faire passer pour une femme du peuple" aux côtés de sa servante Néva (dont elle est très proche) et de son garde Puzo afin d'arpenter la ville en toute tranquillité. Pendant ces virées sur les marchés, on apprend mille détails sur le quotidien des Égyptiens de l'époque, un peu trop peut-être, car on a parfois l'impression de perdre l'intrigue au profit des descriptions, de parcourir un documentaire plutôt qu'une fiction. Sentiment renforcé par une écriture un brin monotone, au style un peu plat pouvant manquer d'émotions.

 

C'est en effet le ressenti personnel de cette adolescente que les événements amènent à grandir très vite, qui captive le lecteur. Elle qui avait "tant aimé être libre, sans soucis, sans entraves" se retrouve porte-parole à Rome du fait que son père, alcoolique notoire et ridicule, "n'est pas capable d'assumer son rôle". Ayant le "don des langues", Cléopâtre a appris le latin durant la traversée. Fine observatrice, elle tire leçon de tout ce dont elle est témoin et des rencontres qu'elle peut faire : ainsi, elle se lie d'amitié avec Julia la femme de Pompée (et fille de Jules César), l'un des membres du "triumvirat" qui dirige l'empire, et partage des "conversations socratiques" avec Cicéron, l'orateur le plus célèbre à Rome dont les plaidoiries l'aident à réfléchir "au sens de la justice".

 

Car là est bien la force de cette jeune reine en devenir : posée et bienveillante, elle s'évertue à "acquérir sagesse et connaissances" afin, plus tard, d’œuvrer à améliorer la vie de son peuple et le fonctionnement de son royaume. Se souciant du sort des paysans, elle mûrit des idées de décrets et son long séjour auprès des Romains ("de vrais barbares") lui apporte une expérience précieuse bien que pénible. Cléopâtre vit en effet dans une tension permanente à cause des rivalités pour le trône (César lui-même annexerait bien le pays), et connaît peur et solitude au quotidien. Heureusement le séduisant Marc Antoine lui fait quelque fois oublier ces préoccupations qui lui pèsent terriblement !

On quitte la princesse au bout de deux années au cours desquelles elle aura consolidé les bases de son rôle futur sans pour autant se départir de cette curiosité qui fait son charme, elle "la princesse aux questions aussi nombreuses qu'il y a d'étoiles dans le ciel".

Juillet 2017

d'autres romans sur l'Egypte ancienne
d'autres romans sur l'Egypte ancienne
voir la rubrique Biographies
voir la rubrique Biographies

Retrouvez Takalirsa sur Facebook, Twitter, Babelio !

Michaël vous conseille
Michaël vous conseille
roman adulte
roman adulte