Charlie et la chocolaterie

roman de Roald DAHL

Charlie vit avec ses parents et ses quatre grands-parents. Seul son père travaille, et il a bien du mal à nourrir toute la famille. L’estomac creux toute la journée, Charlie ne rêve que d’une chose : manger du chocolat 

Mais il doit se contenter de respirer les délicieuses odeurs que dégage la gigantesque et célèbre chocolaterie Wonka, et écouter les histoires de grand-papa Joe sur les friandises fabriquées par son propriétaire.

Jusqu’au jour où Charlie trouve un ticket d’or dans un bâton de chocolat qui lui donne le droit de visiter la fameuse chocolaterie…

Mon avis :

L'avis de Catherine :

Un roman gourmand s’il en est, où pour une fois on ne « chasse » pas la méchanceté mais plutôt la stupidité et les excès.

La situation de départ est digne d’un roman de Dickens : une famille ultra pauvre qui vivote entassée dans une maisonnette : les deux couples de grands-parents se partagent le même lit, les parents et le garçon dorment sur des matelas. Le garçon, Charlie, reçoit une barre de chocolat le jour de son anniversaire, seule friandise de l’année.

 

L’intrigue est somme toute très classique : cinq candidats éliminés peu à peu pour qu’il n’en reste plus qu’un. Il n’y a guère de suspens (vu le titre) et les personnages sont très manichéens, surtout les enfants. L’intérêt du roman repose sur la qualité d’écriture qui nous transporte directement dans le monde de l’enfance, les descriptions gourmandes qui rendent presque réelles les sucreries et autres friandises présentes, et toute la fantaisie de l’auteur pour inventer un tel univers.

 

Je suis satisfaite de l’avoir lu car il s’agit d’un des plus connus de l’auteur, mais cela ne sera pas, et de loin, mon préféré !

Juillet 2019


Retrouvez Takalirsa sur Facebook, Twitter, Babelio, Instagram, Youtube !

sélection thématique
sélection thématique

- Adulte -

bande dessinée
bande dessinée

- Lire et relire -