Ce n'est pas toi que j'attendais

de Fabien TOULME

J'envisageais une vie de voyages, d'aventures, de pays tropical... Et je me retrouvais en banlieue parisienne, avec un ciel gris, des gens gris et ma fille "triso" qui allait me plomber la vie.

Delcourt, 2014, 243 p.
Delcourt, 2014, 243 p.

Fabien vit depuis cinq ans au Brésil avec sa femme brésilienne Patricia et leur fille Louise. Patricia est enceinte de deux mois et elle doit faire sa première échographie. Fabien est stressé : c'est à l'occasion de cet examen qu'on vérifie la clarté nucale du fœtus, qui permet de détecter une éventuelle maladie, comme la trisomie 21.


Pour le médecin, tout va bien. Mais au Brésil, on ne fait pas, comme en France, le test sanguin complémentaire à l'échographie.


Et le jour de la naissance de Julia, Fabien est choqué par la physionomie du bébé : typique des trisomiques ! Pour lui, c'est le drame : Julia n'est pas le bébé qu'il attendait...

Mon avis :

Un témoignage touchant par sa sincérité.

Dans cette bande dessinée, Fabien Toulmé relate son expérience personnelle de la trisomie mois par mois, revenant sans concession sur son parcours médical et surtout sur sa détresse. Tout commence avec le concours de circonstances qui a fait que la trisomie de Julia n'a pas été décelée pendant la grossesse, puis la prononciation (enfin) du mot "trisomie" (trois jours après la naissance!) avec tout ce qu'il implique (le handicap, ses conséquences médicales et sociales), puis l'accumulation de rendez-vous avec des spécialistes de toutes sortes pour essayer de comprendre et de faire face... L'auteur ne cache ni sa colère envers le corps médical, ni sa souffrance face à son incapacité d'être le père de cette enfant-là. Ses propos envers Julia lors des premiers mois de la petite sont très durs, très négatifs, il refuse de s'en occuper, et même de la prendre dans ses bras... Le lecteur navigue entre compassion et agacement, le bébé n'a rien demandé, a l'air plutôt facile à vivre - mais qui est-on pour juger ?

Le récit se perd quelque fois dans les détails et souffre de longueurs. Mais il se termine sur un souffle d'optimisme malgré les interrogations sur l'avenir - mais qui n'en a pas pour son enfant ?

Octobre 2015

d'autres livres sur le même thème
d'autres livres sur le même thème

Retrouvez Takalirsa sur Facebook, Twitter, Babelio !

Anaïs vous conseille
Anaïs vous conseille
autobiographie
autobiographie