Caprices ? C'est fini !

de Pierre DELYE

Didier jeunesse, 2015, 320 p.
Didier jeunesse, 2015, 320 p.

Assez, assez, assez ! Le Roi n'en peut plus ! Marre de sa Princesse de fille avec son sale caractère ! Elle est agaçante, pénible, capricieuse ! Sa dernière idée saugrenue en date : ne manger que de la nourriture bleue... Ou encore : élever un pou... devenu si gros qu'il a d'ailleurs fallu le faire exécuter par le bourreau !


Vraiment, il est temps que tous ces caprices cessent ! Et quoi de mieux pour se débarrasser d'elle, pense le Roi, que de lui trouver un mari ?


La Princesse, furieuse, pose ses conditions : elle épousera celui qui sera capable de deviner à partir de quel animal a été fabriquée sa couverture fétiche ! Dès le lendemain, une foule de candidats se présente à la porte du château...

L'avis d'Anaïs (CM1) :

J'ai trouvé que certains passages étaient un peu longs. Mais j'ai bien aimé l'épisode avec le pou et l'histoire des trois épreuves (d'autres suivent après la devinette de la couverture). Et puis au milieu du livre, surprise ! la situation s'inverse et c'est la princesse qui se trouve embarrassée... C'est drôle et plein d'épisodes inattendus !

Mon avis :

Quelle histoire étonnante ! Ce conte, tout en restant de facture traditionnelle, est bourré d'humour, souligné d'un phrasé très poétique, fait de jeux de mots, de sonorités, voire de rimes. Il en résulte un texte très théâtral, rempli de dialogues relevés et de situations fort comiques ! C'est très visuel, très vivant, et on rit de bon cœur ! Ce roman est apparemment issu d'un spectacle musical inspiré d'un conte traditionnel brésilien, La Peau du pou, que l'on prendrait grand plaisir à découvrir !


D'emblée, l'auteur pose des personnages très drôles, comme le Roi, râleur et incapable, tyrannique même, qui se voit de plus en plus décrédibilisé au fur et à mesure que le récit avance ; la Princesse, petite peste à l'esprit de contradiction, prétentieuse aussi, qui prend un malin plaisir à faire tourner les autres en bourrique ; et puis il y a Jean, le modeste bûcheron qui va tout bouleverser.


Au contact de Jean, jeune homme plein de sagesse et de bonté, le Roi et la Princesse vont peu à peu évoluer. La situation va même s'inverser et les rapports de force s'opposer... La Princesse se dévoile progressivement. On comprend que son enfance dorée a aussi été très solitaire... Et surtout, elle va peu à peu sortir de son petit cocon royal pour découvrir le (dur) monde des autres, la réalité donc ! Car Jean va l'amener à réfléchir et à voir au-delà des apparences...


Seul petit bémol : la longueur du roman. Le public ciblé risque de peiner, et aussi de buter sur certains mots ou expressions. Personnellement, je miserais davantage sur une lecture à voix haute, ou une adaptation théâtrale, pourquoi pas !

Avril 2015

Retrouvez Takalirsa sur Facebook, Twitter, Babelio !

Anaïs vous conseille
Anaïs vous conseille
livre adulte
livre adulte