Artemis Fowl

roman d'Eoin COLFER

Folio junior, 2007, 364 p.
Folio junior, 2007, 364 p.

Bien qu’il n’ait que douze ans, Artemis Fowl est un voleur de génie qui travaille de façon très sophistiquée avec toutes les technologies les plus à la pointe. Il est capable d’organiser les plans les plus machiavéliques pour réaliser son projet : renflouer sa famille presque ruinée en volant l’or des fées

 

Avec son fidèle serviteur, un colosse prénommé Butler, il réussit à se procurer et traduire le Livre du Peuple des Fées, qui contient l’ensemble de leurs règles de vie et de magie. Grâce à cet ouvrage, il trouve le moyen de capturer une fée, afin de réclamer à son peuple une rançon en or.

 

La fée en question, Holly Short, est en fait un membre des FARfadets, Forces Armées de Régulation du Peuple des fées. Aussitôt, les commandos de Récupération entrent en action, dirigés par le commandant Root…

Mon avis :

Artemis Fowl : la bande dessinée

adapté par Michael MORECI, illustré par Stephen GILPIN

- Toujours deux coups d'avance, monsieur Artemis.

Gallimard jeunesse, 2020, 128 p.
Gallimard jeunesse, 2020, 128 p.

Mon avis (★★★★) : J'avais beaucoup aimé les romans d'Eoin Colfer alors j'avais hâte de retrouver l'univers d'Artemis le génie en bande dessinée! Tout y est: le mélange détonnant de magie et de technologie, des personnages atypiques et beaucoup d'action. J'ai apprécié le format intermédiaire qui, avec ses 4 ou 5 vignettes par planche et son découpage en chapitres, donne du rythme au récit. Les pages sur fond noir et les couleurs sombres à dominante vert et bleu entretiennent le côté grave voire sombre du héros qui, malgré son âge, se comporte déjà comme un adulte ("Le mal. Mais aussi l'intelligence. Et la détermination. Très important"). Mention spéciale pour l'explosion du bateau en pleine page et pour les scènes, bien écœurantes, avec Mulch le nain qui creuse un tunnel en avalant la terre ("chomp! chomp!")... et l'évacue bruyamment par l'arrière (beurk!).

 

Le personnage de Holly Short, première fille à intégrer les FAR (police des fées), est également très réussi: on ressent bien son fort caractère et son esprit rebelle qui "n'obéit pas toujours aux ordres"! En réalité la frontière est mince entre méchants et gentils: Holly va sauver Butler, qui s'allie avec elle contre le troll envoyé par le commandant Cudgeon, tout en laissant la vie sauve à ce dernier. Ainsi, non seulement il y a des traîtres parmi le peuple des fées mais côté Fowl, personne ne compte en venir à tuer pour se procurer l'or. Enfin on sent toute la complicité qui existe entre l'adolescent et le majordome, certainement renforcée par la disparition de son propre père et la dépression de sa mère.

 

Condenser ce tome 1 en une BD était une sacrée gageure, et même si l'histoire perd un peu en relief, le défi est relevé et le résultat efficace!

Patricia Deschamps, juin 2020


Retrouvez Takalirsa sur Facebook, Twitter, Babelio, Instagram, Youtube !

Zoom sur J.-P. Blondel
Zoom sur J.-P. Blondel
Voir le lauréat
Voir le lauréat
recueil de nouvelles
recueil de nouvelles